Huile Stress

De l’aromathérapie à la phytothérapie

Sur Huiles Stress, nous parlons beaucoup d’aromathérapie.

Il convient de définir un peu plus en profondeur ces termes afin que chacun puisse éclaircir son avis sur le sujet.

Phytothérapie est le terme générique employé pour désigner la multitude de méthodes thérapeutiques par les plantes.
Ce mot vient du grec « phytos » qui signifie plante et « therapeuo » qui signifie soigner.

La phytothérapie se fractionne en trois « types » de pratiques :

  • Une pratique traditionnelle, que l’on qualifiera souvent de médecine douce, ou encore remède de grand-mère. Les plantes sont utilisées pour leurs différents effets et vertus découvertes depuis des millénaires, certaines utilisées dans d’anciennes tribus, d’autres comme des calmants pour les examens. Ces pratiques ne sont pas validées scientifiquement et sont le plus souvent basée sur des expériences empiriques, bien que certaines soient issues de croyances…
  • Une pratique basée sur la découverte scientifique et les expériences menées sur les extraits actifs de plantes. Ce sont les plantes que l’on va retrouver en pharmacie, parapharmacie, dont les extraits actifs ont des vertus contrôlées et appliquées. Selon les réglementations, ces plantes sont trouvables sur le marché des médicaments. Il convient de respecter les doses conseillées par des spécialistes de la santé afin de faire un bon usage de ces produits.
  • Une pratique nommée prophylaxie. Sans but scientifique ou « thérapeutique » identifié, on pourra y mettre des techniques de conservation, la manière de préparer le thé dans certains pays ou encore des associations de plantes en cuisine traditionnelle…

Même si les interactions entre produits usuellement combinés font l’objet de recherches, seuls le cas des produits consommés de manière séparée sont actuellement rattachés à la phytothérapie. Sources : Wikipédia